fbpx

4 Astuces pour aider sa conjointe à déstresser

par Damien

Je partage avec toi 4 astuces qui vont te permettre de soutenir plus efficacement ta conjointe en réduisant son niveau de stress

Maudit stress

Le stress peut être le point de départ de tensions et de disputes dont on se passerait bien. Alors tu essaies de faire de ton mieux pour apaiser ta conjointe, pour la soutenir mais au final ton intervention semble plus aggraver la situation que l’améliorer.

Des différences

Les femmes et les hommes ne réagissent pas de la même manière au stress. La première chose à faire est de comprendre la réaction d’une femme face au stress.

Astuce 1 : Comprendre la stratégie féminine

En général, un homme stressé va chercher un moyen d’agir sur l’élément stressant, seul. Soit en combattant, en y faisant face, soit en fuyant ou l’ignorant. Les femmes elles, vont plus fréquemment aller vers une autre personne pour avoir de l’aide. C’est ce que l’on appelle l’appariement.

Exemple : un homme en voiture ne sachant pas dans quelle direction aller va essayer de trouver le bon chemin par lui-même. Une femme aura plutôt tendance à demander son chemin aux personnes qu’elle croise.    

**Bien évidemment ce sont des généralités, un homme peut très bien utiliser une stratégie d’appariement et une femme de combat/fuite.**  

L’autre personne

Donc, quand une femme a besoin d’aide parce qu’elle vit une situation stressante, elle va se rapprocher des personnes qui sont les plus proches d’elles : sa mère, sa meilleure amie, toi ! C’est pour ça qu’elle te parle de ses problèmes, c’est parce que c’est sa manière à elle d’y faire face.

Astuce 2 : Valider les émotions et les ressentis

Tu commences à écouter son récit et une pensée se fait de plus en plus grande : « elle s’inquiète/s’énerve pour rien, ce n’est pas grave ». Garde-toi de le lui dire, sans quoi elle se sentira incomprise (et par conséquent encore plus stressée) ! La question n’est pas de savoir si les émotions qu’elle vit face à la situation sont légitimes, ici ton objectif est d’aider ta conjointe à se sentir mieux

Comment faire ?

Valide ses émotions. Mais ça veut dire quoi, concrètement ? Concrètement cela revient à dire que tu es d’accord avec ce qu’elle ressent, que tu trouves aussi que ce qu’elle ressent est justifié. Exemple.

Elle : 

« Je m’inquiète vraiment pour demain, j’ai peur que ma présentation ne soit pas à la hauteur. » 

Toi (qui ne valide pas, mais qui veut rassurer) : 

« Il n’y a vraiment pas de quoi, ta présentation est géniale !

OU

Toi (qui valide) : 

« C’est vrai que c’est stressant ».

Pas très intuitif tout ça

Et oui, parce qu’à sa place, tu serais bien content que l’on te dise que tu va assurer pour ta présentation. Mais ce n’est pas ce dont elle a besoin. Elle a besoin d’être entendue et comprise, pas d’être rassurée et encouragée. En essayant de la rassurer, le message que tu risques de lui transmettre c’est qu’il n’y a pas de raison de s’inquiéter, que son comportement est illogique et non fondé. Ce qui va avoir pour conséquence de casser la dynamique de soutien et de passer dans du jugement, ce dont elle n’a absolument pas besoin à ce moment. 

Astuce 3 : Écoute sans essayer de résoudre le problème

C’est fou, plus elle parle et plus la solution à son problème est évidente. Au bout d’un moment c’est plus fort que toi et tu lui dis, « tu n’as qu’à… ». Tout fier de l’avoir aidée tu déchantes vite quand elle réagit mal à ta phrase et s’en va soudainement. 

Pourquoi ? 

Elle expose un problème et cherche une solution, tu lui donnes et ça ne lui va pas. Une fois de plus tu as donné ce que tu aurais aimé recevoir si les rôles étaient inversés. Sans prendre en compte que vos besoins sont différents.

Les besoins

Elle a besoin de s’exprimer. C’est tout. Si elle veut un conseil ou une solution elle te le demandera. Mais toi, qui a l’habitude de lui prouver ton amour en l’aidant, pour le coup tu ne l’aides pas du tout. À nouveau ton objectif est que ta conjointe se sente mieux, pas que tu répondes à tes propres besoins (ici apporter de l’aide). Alors laisse-la s’exprimer, elle est capable de trouver une solution seule, à condition d’être écoutée !

Astuce 4 : Papouilles à volonté

En 2007, Ditzen & al. ont mené une expérience qui a montré que le niveau de stress des femmes (mesuré à partir du rythme cardiaque et du taux de cortisol) est significativement plus bas quand leur conjoint leur masse le cou et les épaules, en comparaison à des conditions où l’intervention du conjoint était uniquement verbale. 

Ce qui veut dire ?

Cela signifie que si tu n’es pas doué pour écouter, j’espère que tu es doué pour masser, papouiller, prendre dans tes bras ! Quand les mots ne suffisent plus, quelle que soit la raison, un peu de tendresse et de douceur seront toujours les bienvenues. 

En conclusion 

1: Pour faire face à leur stress les femmes ont besoin de communiquer avec leur proches

2: Valide ses émotions, elle doit se sentir comprise

3: Ne cherche pas de solution contente-toi de la laisser s’exprimer

4: Fais-lui des papouilles et des massages !

Bibliographie

Ditzen, B., Neumann, I. D., Bodenmann, G., von Dawans, B., Turner, R. A., Ehlert, U., & Heinrichs, M. (2007). Effects of different kinds of couple interaction on cortisol and heart rate responses to stress in women. Psychoneuroendocrinology, 32(5), 565-574. 

Le fait de ne pas proposer de solution et d’écouter simplement sa conjointe, pour la laisser trouver une solution par elle-même est proposé par John GRAY dans son bestseller « Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus ».

Le fait que le soutien des hommes génère davantage de stress chez les femmes (cité dans la vidéo) est un résultat tiré de l’étude suivante : Kirschbaum, C., Klauer, T., Filipp, S. H., & Hellhammer, D. H. (1995). Sex-specific effects of social support on cortisol and subjective responses to acute psychological stress. Psychosomatic medicine, 57(1), 23-31.